Rejoignez Le clan FUED
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bonjour à tous ! N'oubliez pas de vous présenter après s'être inscrit ! Amusez-vous bien sur le forum !

Partagez | 
 

 fanfiction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donahon




MessageSujet: fanfiction   Dim 21 Fév - 12:21

Pour ceux qui sont fans d'harry potter , sa vous intéressent que je publie une fanfiction de mon cru sur lui (pour ceux qui savent ce que c'est une fanfic....histoire réinventé par un fan sur une histoire déjà crée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenny
Admin



MessageSujet: Re: fanfiction   Dim 21 Fév - 16:02

Ba on est pas fan d'harry potter mais bon tu peu comme meme la poster on vera bien Wink

_________________
Kéké te regarde mais tu ne le vois pas Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canevae




MessageSujet: Re: fanfiction   Dim 21 Fév - 16:40

Pas très fan à vrai dire j'ai jamais lu parce que je n'aimais pas le style de l'auteur mais sinon :
Va s'y ! Lance toi ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donahon




MessageSujet: Re: fanfiction   Lun 22 Fév - 0:36

bah si vous aimez pas^^ on verra... les persos sont différents mentalement et l'histoire aussi(morbide)^^je posterai demain^^là je suis crevé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donahon




MessageSujet: Re: fanfiction   Mer 24 Fév - 22:22

Prologue :

Harry Potter, dit le balafré, était un sorcier (ça c'est sur ) mais ce que peu de sorciers cherchent à comprendre c'est à quoi pensait notre cher sorcier… meurtre ? Peut-être….haine… ? Pourquoi pas…..vengeance ? Sûrement…… Bonbons empoisonnés et rituels nécromants, pour assouvir son manque maternel en invoquant le cadavre de sa mère ? Je m'égare……. .

Mais plongeons ensembles dans l'Univers fantastique d'Harry Potter, dont vous verrez pleins de mystères, d'un Harry tordu (de partout nan !!) mentalement à tendance psychopathe , un Voldy super terrifiant, mais qui ne vaudra jamais Harry et pourquoi pas énormément de magie noir ^^ . Enfin bon pour plus de précisions, Harry rentrera en 1ère année à Poudlard et commencera à comprendre la machination autour de sa petite personne bientôt plus innocente, et que hélas , peu de personnes pensent comme lui dans ce monde injuste .

Chapitre 1 :

31 Août 1991, chambre de Harry Potter, enfin… le placard.

Pov Harry :

Je suis Harry Potter, 11 ans et libre comme l'air. Et ça ne fait que quelques jours que j'ai appris que j'étais un sorcier.

J'étais assis dans mon lit à penser que je ne serai plus obligé de supporter ces horribles personnes qui m'ont maltraité, humilié, mentis et m'ont fait comprendre que j'étais un monstre. Enfin … je dois les appeler Moldus maintenant sa me fait penser à une insulte ce nom, genre :

HEY mou du ….. .

Enfin bon, c'est juste comme ça à mon avis, comme eux nous appellent « les monstres ». Enfin, pour Oncle Vernon en tout cas et puis je sais que les Moldus ne sont pas tous cruels , enfin je crois, et cela serait égoïste de croire que les sorciers sont tous bons. D'ailleurs, Volovant… Volf Arf comment il s'appelle encore… ah oui Voldemort ! Il a bien tué mes parents pour le pouvoir… Je fronçais les sourcils aussitôt en pensant à cela.

D'ailleurs j'ai quelques points à éclaircir avec mon futur directeur … je n'aime pas rester dans l'ignorance. Depuis qu'il est venu en personne me dire ça pour ensuite repartir comme un voleur dans le Parc, j'en ait l'eau à la bouche… c'est inhumain de partir en laissant un petit garçon remplit de questions pertinentes sur sa famille !! J'étais triste, c'est sûr, mais je devais me reprendre.

AHHH Je ne dois pas déjà croire que le monde sorcier est pourri jusqu'à la moelle et que c'est mon devoir de le sauver Hi hi, je crois même que ce n'est pas de mon âge de penser à ce genre de chose.(ouai mon Harry ce pose pleins de questions existentiel à deux balles )

Fin pov Harry.

Sortant de sa réflexion, Harry entendit des pas venir de l'extérieur de la porte de son placard, se recroquevillant sur lui-même en pensant à sa future correction, il se dit encore une dernière fois que dans quelques jours, il ne devrait plus supporter ces horribles gens.

Interrompant sa pensée, la porte s'ouvrit brutalement, laissant apparaître un semblant d'homme, ressemblant plus à un croisement entre un phoque et un porc qu'à un humain normalement constitué, c'est à dire munit au moins d'un cou et de deux yeux normaux et non pas ronds, comme une mauvaise caricature d'un dessin animé des années 30 (lol je me lâche ^^)

-Sale monstre, tante pétunia veut te parler, tu as intérêt à te tenir à carreaux. Ma chère épouse à été peut-être charmée par ton visage androgyne, mais pas moi… D'ailleurs je vais te faire comprendre que les seuls beaux jeunes hommes dans cette maison, c'est Dudley et moi bien entendu Ahahahaha, dit il de sa voix graisseuse et gutturale en sortant sa ceinture de son pantalon.

Les coups étaient de plus en plus forts et les marques passaient du rouge vif à un noir inquiétant, la douleur en était atroce pour le jeune Harry.

« Pourquoi me frappe t'il ? Qu'est ce que j'ai fais bon sang et pourquoi cette douleur atroce ? Quand l'oncle me frappait, je ne criais pas autant, j'ai tellement mal… Dieu !…Merlin !... ou je ne sais qui ! Aidez-moi, je mérite vraiment ce traitement ?»

Harry ne pouvait plus retenir ses larmes, il souffrait tellement, comme si on s'amusait à retirer tous ses organes et à les remettre sadiquement.

Se tordant de douleur, il se cramponna à son lit de fortune, blessant par la même occasion ses doigts fin. Plus les coups étaient forts, plus la haine qui était alors inexistante pour son Oncle croissait. Sa peau devenait de plus en plus nacre, ses yeux vert s'assombrissaient et ses cheveux étaient de plus en plus longs et soyeux. Une aura ténébreuse entourait sa personne. L'Oncle Vernon, qui n'était pas réceptif à la magie, ni à grand chose d'ailleurs, ne vit pas les changements de son neveu et ne saura jamais que dans peu de temps, il sera la première victime de celui-ci, causé par son intolérance.

Un premier mort, un premier esclave…..

Pov Pétunia Dursley :

Salon.

J'étais assise dans le fauteuil , regardant avec inquiétude l'horloge du salon qui indiquait 16h35. Cela faisait 20 minutes que j' attendais mon Harry chéri pour que je lui explique les terribles vérités sur sa famille…notre famille.

Je ne me faisais pas d'illusions, Vernon devait lui mettre un passage à tabac en ce moment… Oh oui je voulais tant lui faire regretter ce qu'il faisait à celui que je considérais comme mon fils, mais je n'en étais pas capable, non par lâcheté mais parce que figurez vous, le grand chef schtroumf shooté au citron m'avait jeté un sort d'indifférence. Oh oui… Le grand Dumbledore, Défenseur des opprimés, avec un nom à rallonge pour se la péter, était un homme aux intentions louables, mais aux méthodes peu conventionnelles, si pas dites immorales.

Pour vous expliquer plus en profondeur, je n'ai jamais eu de mari s'appelant Vernon, c'est en réalité un Cracmol qui à été engagé pour devenir mon mari et encore ce n'est pas le pire, au début il jouait un peu avec moi, puis il commença à y prendre vraiment goût et me fit engrosser d'un horrible bébé qu'il mit à son image.

Je déteste Vernon, je déteste Dudley et ces erreurs provoqués par Dumbledore et mises dans ma vie. Je déteste voir Harry souffrir et croire que je suis indifférente de son cas… que je suis faible.

Si seulement je pouvais refaire de la magie!!… quoi me direz-vous, une pauvre Moldue, avec des pouvoirs et bien oui, j'en avais comme toute ma famille, une famille unie par la magie, unie par un lien indestructible .

Je me souviens des sorts de videntrailles que je donnais à ces pauvres Mangemort qui s'attaquaient à ma chère sœur et son mari, tous des idiots… nous étions pas des Evans pour rien.

Leurs boyaux sortant de leurs corps, les yeux encore remplient de terreur où l'on pouvait voir à quel point ils s'étaient trompés sur la vérité de notre monde, mais qu'il était trop tard pour changer leurs fin tragique. Ils avaient compris par notre pouvoir, qu'il n'y avait que deux sortes d'Humains sur terre. Non pas Moldus et Sorciers, comme certains le croient, mais tout simplement d'Evans et de P.T.S.B (Personnes tout simplement banales). Non, je n'ai pas la grosse tête, je ne suis pas un Malefoy je dis juste les faits, nous sommes l'équilibre, nous utilisons notre pouvoir pour rétablir le monde, pas un monde de paix, ça ne serrait qu'Utopie, mais un monde où chacun a sa place. Nous n'avons pas un extraordinaire pouvoir, nous ne sommes pas invincibles , mais nous avons la connaissance, nous parlons à la mort, nous ne sommes pas humains, nous sommes la douleur, la souffrance et en même temps l'amour et la joie.

Mais revenons à l'instant présent, c'est à dire une pauvre fanatique des arcanes noir, déchue par le seul sortilège connu contre notre pouvoir… Pfff, pitoyable, mais je dois lutter… pour Harry, pour ma dernière famille.

Fin pov pétunia.

Pétunia ferma les yeux quelques instants et se leva, allant vers la cuisine.

« La seule chance de libérer une personne de l'influence d'un sort télépathe de niveau 5, est la mort….mais une légère entaille devrait suffire (lol elle à de l'humour), hélas ça ne me rendra pas mes pouvoirs, mais je serai au moins libre »

Pétunia respira un grand coup, cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus utiliser son sang comme purificateur d'entrave. Elle prit un grand couteau de boucher et affûta la lame pour ne pas être achevée par une infection « cela serai bête hi hi »

Après son travaille de maître elle regarda la lame avec envie et appréhension.

-Dans peu de temps je serai libre Harry dit elle avec difficulté, luttant contre l'influence du sort pour dire cette simple phrase, mais heureuse.

Elle s'enfonça la lame dans son estomac, son sang coulait de plus en plus vite, sa vue devenait floue et la douleur se propagea doucement dans tout son corps , pour ne faire que souffrir d'avantage cette délivrance.

Elle pencha légèrement la tête en arrière. Le sort s'affaiblissait de plus en plus, mais sa vie l'abandonnait aussi.

Toujours le sourire aux lèvres.

-Je n'aurai peut-être pas due être aussi gourmande avec ce don du sang héhé je suis stupide, mais au moins ça marche… je ne serai peut-être pas assez forte pour tuer Vernon et Dudley maintenant, mais les assommer suffira… pour l'instant AHAHAH

Rigolant sadiquement à faire froid dans le dos à Voldemort lui-même, elle chercha des compresses et du file à coudre et par ses talents acquis avec sagesse elle soigna et recousu sa plaie béante en trois-quatre mouvements (ben quoi c'est supère ménagère, vous ne le saviez pas ? non sérieusement, elle allait pas laisser Harry souffrir pendant une heure non plus) courant vers le placard de son fils de substitution elle vit avec horreur que le jeune sorcier qui vivait dedans, était près de l'évanouissement.

La haine était apparente à présent sur le visage de la jeune mère, ne pouvant plus supporter cela, elle réussit à arracher grâce à sa force une partie de l'escalier en bois et cria :

-VERNONNNN TU ES MORT SALE PORC !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donahon




MessageSujet: Re: fanfiction   Mer 24 Fév - 22:23

chapitre 2:

Pétunia était peut être sadique, cruelle et machiavélique , mais savait contrôler ses émotions, sauf qu'avec Vernon dans sa ligne de mire, elle ne savait plus maîtriser le peu d'émotion positive qui lui restait.

OooOOOoOOOoo

Vernon qui était toujours sous l'adrénaline du moment, donné par son délicieux jouet androgyne, avait toujours ce sourire béat accroché à ses lèvres et n'avait donc pas saisit le cri de sa femme qui était pourtant à côté de sa personne, montrant à quel point le niveau de sa stupidité était grande.( à lui bien entendu )

« Quels sentiments électrisants de penser que ses os ont craqués, je le vois saigner de partout qu'il en est presque beau, j'ai envie de son corps androgyne … oh que m'arrive t'il pétunia ne serait pas contente de voir que je la trompe avec ce monstre…. Non elle comprendra les besoins d'un homme tel que moi et puis ce n'est qu'un gosse soumit, et qui deviendra mon esclave sexuel et celui de Dudley dans quelques années, alors pourquoi pas maintenant, qu'il comprenne où est sa place et à qui il appartient.

J'entend déjà ses cris de souffrance causés par la douleur de mon tronc mouahhahahha son corps brisé et ensuite soumit et redemandant face à mon manque d'envie de continuer, théâtralement joué pour qu'il me supplie de continuer ahahah je suis un génie. »

Pétunia voyant son sourire béat et pervers, serra la rambarde arrachée et la fissura en la compressant, voir Vernon comme ça lui faisait imaginer les pires sévices de sa part.

Ne réfléchissant plus, elle fonça vers son « bien aimé mari » et tournoyant d'une pirouette agile fracassa la rambarde sur la tête de Vernon. Voir un air ahuris et meurtri précéder son air béat était un sentiment grisant qui cachait la douleur de sa blessure.

Malgré sa force monstrueuse, elle savait que son coup n'était pas suffisant à mettre son mari dans un état de semi coma, elle dût donc refrapper avec la rambarde le crâne de Vernon. Du sang poisseux coulait de la blessure de leur bourreau et un cris plaintif s'éleva de sa personne. Leur Némésis du moment était enfin évanouis face à la violence des coups de sa femme. Pétunia avait un sourire attendrit en voyant le sang au sol…

Que de souvenirs^^

Cette nouvelle victoire face à un monstre tel que Vernon lui rappelait ses batailles d'en temps, en famille… ahhh le sang, un liquide précieux racontant les souvenirs des personnes à qui il appartenaient…..et pour certains leur donnant la force de leur victimes.

Pétunia était une des rares élue de sa famille et du monde magique comme Moldu à qui ce don à été permis.

Sans être une vampire, elle avait le pouvoir de voler la force physique, comme la force magique, de ses ennemis par leur sang, mais un seul inconvénient, elle ne pouvait le faire que tout les 500 ans et donc, elle se retint de boire le sang de Vernon.

Pétunia avait 1500 ans… et oui à votre avis, pourquoi les Evans avaient autant de connaissances, ce n'était pas innée, ils étaient donc immortels, mais que très peu nombreux.

Des larmes nostalgiques coulaient au long de ses joues blanchâtres.

« Nous ne sommes plus que deux à présents, tous les autres se sont sacrifiés pour la mort du maléfique Baal. A part ma chère sœur Lily qui, quand à elle, à sacrifié son pouvoir supérieur redescendant à celui de simple mage à cette époque… Moi je gardais tous mes pouvoirs… Je m'en veux tellement de ne mettre pas sacrifiée à sa place, elle serait toujours en vie si elle n'avait pas perdu une grosse partie de son potentiel magique et donc tué par Voldemort causé par sa faiblesse.

Mais maintenant que nous avons certaines cartes en main, le monde pourra être de nouveau sous notre contrôle et l'équilibre reviendra, mais il y à tant à faire… Cette société est pourrie et je ne suis qu'une Moldue, enfin pour l'instant ». pensa t'elle avec un sourire carnassier et montrant un début de canine, tout sauf inoffensive.

Laissant la rambarde à terre près du corps opulent de Vernon qui était sur le lit dans le placard, elle accourue vers son neveu et presque fils et le monta dans sa chambre pour le soigner convenablement et être là à son réveil pour tout lui expliquer.

Pétunia après 10 ans sans pouvoirs avait apprit à s'occuper des blessures d'Harry et donc était devenue experte en médecine Moldu (elle est fan d'urgence^^ et Vernon aimait bien frapper Harry avec des objets contendants)

Harry était donc frais et dispo, mais toujours dans un sommeil profond, causé non par Vernon qui lui avait déjà fait pire, mais par une partie de son héritage magique libéré c'est à dire son premier dons, lequel était différent pour chaque Evans.

Sa tante qui avait vu les changements physique maintenant disparus, se dit tout en caressant le visage de son neveu.

-Cheveux long, yeux d'ébène, peau laiteuse, aura ténébreuse sans perturbation magique et donc diminution de pouvoir pour son premier don, cela doit être dans la branche nécromantique … Ahh je suis tellement fière de lui, sans le savoir il maîtrisera une des branches de la magie noire la moins maîtrisé, la plus inconnue, mais aussi la plus puissante, la magie de l'âme^^ même Voldemort est un débutant, il ne sait faire que des Horcruxes qui détruisent l'âme du sorcier elles même, et quelques inféris. « Pauvre idiot débutant ». Je vois déjà un grand pouvoir avenir et si il garde sa bonté d'âme il ne sera pas perdu dans la noirceur de cette branche… (qui à dit que les nécromants étaient sans cœur et en décomposition xd) Enfin bon je commence à parler toute seule maintenant, c'est pas bon pour moi ça.

Pétunia, se relevant pour aller chercher de l'eau, entendit des bruits venant de la chambre de son déchet de fils et se traita d'idiote pour avoir oublier cet imbécile qui venait sûrement de rentrer de sa sortie avec ses amis et pria Morgane Lafey pour que L'être Informe dans la chambre d'à côté n'est pas découvert son père saucissonné dans le placard à balais.

OoOOoOOOOooOOo

Pov pétunia

« POURQUOI, pour l'amour du ciel…….. J'ai fais un fils aussi horrible….. Je sais déjà comment il va devenir ce Bâtard …… Il reprendra le flambeau de son père en violent de jeunes filles Moldues et ensuite tombera un jour sur une jolie sorcière du nom de Luna et la tabassera, avant de la violer, de l'engrosser et de vivre avec elle, dans un appart miteux où trop habitué aux violence de mon fils, restera à ses côtés, sans penser une seule fois à s'échapper…….. je ne veux pas ça…… je vais donner une bonne leçon à ce bon à rien …….. »

Fin Pov pétunia

Pétunia monta d'un pas agile les marches de la petite maison. Arrivée devant la porte de son «fils» qui avait pour seul habit une vignette avec écrit dessus «kill them». Elle l'ouvrit délicatement pour ne pas attirer l'attention de celui-ci.

Avec horreur elle vit un jeune garçon mal dans sa tête sur son pc à regarder des films d'inceste entre mère et fils en s'agitant la main droite comme un dératé en criant

-Vas y maman, tu es bonne arg………………

« Il est bien comme son père »

Ressortant ses canines pour faire une blague à son «fils» et prenant un air menaçant, elle avança à pas de chat vers le Mike Tayson anglais de 150kg ( :p) et dit d'une voix ténébreuse.

Ce n'est pas bien de faire ça à sa mère, quand celle-ci à très très faim Dudleynouchet ah ah ah ah

Dudley surprit, s'éjecta de son siège aussi vite qu'il put, avec encore son appendice à l'air libre dégoulinant d'une substance non identifiée jaune visqueuse… (dégueulasse) et regarda sa mère d'un air terrifié, surtout causé par ces crocs sortie.

-Maman ??

-Non….ton pire cauchemar . Dit elle d'une voix d'outre-tombe faisant pisser son presque ancien fils dans……ben sur le tapis. (Pauvre pétpét)

« OH non il a encore pissé sur mon tapis, c'est quoi ça, en plus d'être un futur Vernon, il pisse sur mon beau tapis…………arg qui devra encore nettoyer c'est Pétu….pffff tu vas le payer mon garçon »

Se jetant sur l'ordi pour s'en servir comme arme, elle ne vit pas son «fils» essayer de s'échapper toujours son jouet à l'air par la porte.

Voyant un possible échec, elle prit une paire de ciseaux et l'envoya vite fait, tel un kunai sur un déserteur, qui en ce moment était plutôt la porte à 1cm de l'œil de son «fils».

Dudley n'avait peur de rien……. A part de sa mère transformé en vampire et voulant le tuer et c'est ce qui arrivait…à part bien entendu, qu'elle n'était pas exactement une vampire et qu'elle ne pouvait pas le mordre, mais ça il ne le savait pas et donc se permit de s'accroupir en position fœtus et pleurer toujours le zizi à l'air .

« Pitoyable, bon j'en fini »

Pétunia, pour achever la peur de son «fils» perturbé, enfonça sa mains dans l'écran qui explosa et l'utilisa comme gourdin pour le fracasser sur le crâne de l'attardé en face d'elle qui n'avait l'âge que de 11 ans (oulaaa pauvre gosse xd).

Du sang poisseux mélangé au lobe pariétal coula du crâne de son «fils» mais elle savait qu'il n'était pas mort, (elle espère un peu beaucoup là mais bon on va dire qu'il est toujours vivant^^) il était déjà plus gras qu'un bébé cachalot et cela était un avantage dans ce cas extrême.

S'en ménagement, elle prit Dudley par le pied et le traîna jusqu'à la cave en laissant une traînée de sang.

« On sais jamais si mon Harry se réveil entre temps et essaie de me trouver, maintenant^^ il le saura, que je suis fantastique^^»(il s'aura la retrouver, grâce au sang, si quelqu'un n'avait pas comprit)

Arrivé dans la cave et après avoir fait de même pour son mari, elle les attacha à la tuyauterie avec du file de pêche trempé dans du citron (sadique)

-Bon je fais quoi maintenant, je crois que le mieux c'est de s'occuper de mon enfant (elle considère Harry comme son gosse) et on avisera tout les deux…….mais je crois que se sera une bonne occasion de faire la première leçon de Harry en nécromancie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donahon




MessageSujet: Re: fanfiction   Mer 24 Fév - 22:24

chapitre 3:

Chambre de pétunia : 23h….

Dans la chambre de pétunia était allongé un jeune garçon au regard vert émeraude remplit de malice et au corps un peu plus corpulent et musclé qu'il y a 3h avant son coma.

Harry regardait le plafond de la chambre et se remémora les paroles de sa tante qu'il avait entendu pendant son évanouissement aussi étrange que cela pouvait paraitre(nan il n'y aura pas de flash back^^héhé). Levant sa main délicatement vers le plafond en tournant son poignet tel un serpent, Harry regardait à quel point l'afflue de pouvoir qu'il avait senti s'insinuer en lui lors de son coma avait changé son corps, son pouvoir et sa façon de penser.

-J'ai l'impression que je suis un autre…tout en étant moi-même……c'est étrange.

Se levant sans trop de mouvements brusques pour ne pas ouvrir ses blessures, il alla vers le miroir pour voir son nouveau reflet. Il était toujours pâle mais les marques de ses mauvais traitements et de sa malnutrition étaient parties, il était un peu plus grand et sa cicatrice était atténuée pour ne pas dire quasi invisible. Harry caressa son visage de ses doigts fins mais musclés, tout en souriant d'un air espiègle.

« J'aime bien mon nouveau corps, au moins je ne suis plus maigre. Bizarrement j'ai l'impression que mentalement j'ai changé aussi……..que je suis plus…… mature, s'en est effrayant enfin bon faut que je trouve ma tante, pour la remercier et l'aider avec nos deux « amis ».

Souriant d'un air candide il avança dans le couloir et vit la trainée de sang coulant au sol venant de la chambre de son cousin. S'accroupissant, il gouta au sang amer et remarqua qu'il était encore chaud.

-Tant mieux, je n'ai pas dormis longtemps

Se relevant il marcha vers l'escalier suivant le chemin ensanglanté et pris au passage une pomme et une tasse de café pour sa tante. « Elle doit être morte de soif » (qu'il est attentionné mon ryry^^)

Descendant dans la cave lugubre et humide à peine éclairée par une ampoule tamisée presque morte. Harry essayait de ne pas tomber sur les marches étroites et désagrégées.

« Bordel………..et sa se dit des maisons modernes et bien entretenues……c'est plus une maison sociale, c'est une ruine »

Ruminant contre des maisons de quartiers pourries avec une tasse de café en main et une pomme qu'il avait déjà entamée. Harry arriva près de sa tante d'un air surpris par ce qu'il voyait.

En effet, devant lui étaient attachés deux ho….humains à l'aspect repoussant, dont leurs visages étaient fondus, non pas par un sort noir… mais par de l'huile de friture, coulant encore sur leurs visages maintenant en lambeaux et graisseux.

Ils étaient attachés l'un contre l'autre à la tuyauterie les bras et les jambes tendus, leurs vêtements n'étaient plus que deux boxers mouillés par la peur de mourir, peur d'une mort lente et douloureuse…peur de mourir atrocement pour leurs pêchés commis… (Ah ah)

Sur leurs corps enrobés de graisses et de chocolat périmé c'étaient dessinés des marques de lacérations et au niveau des liens étaient apparus des coupures peu profondes.

Harry en approchant de plus en plus, remarqua que les liens étaient enrobés d'une substance semblant à du citron, ce qui provoqua un cri de douleur chez les victimes, qui essayaient de se débattre et de s'échapper….qui espéraient…. « Pauvres idiots »

Approchant de sa tante l'air serein il lui tendit la tasse de café avec un petit sourire entendu.

-J'ai pensais que tu aurais soif avec ses deux là ^^. C'est du citron sur les liens ??

-Merci Harry-chéri^^ oui, c'est du citron mon cœur, sa me fait plaisir que tu es remarqué ça. Dit-elle un sourire joyeux aux lèvres, buvant le liquide déstressant d'un air rayonnant.

-J'espère que tu te sens mieux maintenant ? te voir évanouis souffrant le martyr sur le parquet, baignant dans ton sang me brisait le cœur.

-Ca va mieux Tati, t'inquiètes pas…c'est normal que lorsque j'étais évanouis, j'ai pu entendre tout ce que tu disais ou pensais ??

-Mmmm en quelques sortes…oui, nous avons un lien de sang très fort, même si ce n'est pas autant que celui de ta mère…ou de ton père, nous sommes en quelques sortes unis.

Harry plongé dans ses pensées, réfléchissait intensément et dit d'une voix songeuse.

-Je ne suis qu'un novice en magie, mais est-ce une sorte de lien télépathique en quelques sortes….qui peut par notre lien du sang, se faire à distance ??

Elle souriait d'un air attentionné et fier envers Harry et lui ébouriffa les cheveux en bataille,

-Tu as parfaitement raison Harry je suis très fière de toi^^ tantôt je voulais te réveiller, mais je me suis ravisée, vois- tu….je voulais un peu discipliner nos deux « amis » car …. Ils braillaient trop. Pétunia caressa la joue de son neveu. Je ne voulais pas qu'ils te réveillent…

Harry sourit, il adorait déjà sa tante pétunia…qu'il considérait un peu comme sa mère maintenant.

-Ce n'est pas grave Tati, tu en as déjà assez fait pour aujourd'hui ^^ je suis un grand garçon maintenant et je n'ai besoin de personne. Dit-il d'un air boudeur (XD)

-Mais je n'en doute pas une seule seconde Harry. Dit-elle en rigolant légèrement, se rappelant que malgré qu'il soit très mature pour son âge, il ne restait pas moi un enfant.

Reprenant son air serein, mais dément pétunia, sortie ses canines

-Je ne peux pas faire de magie comme tu le sais Harry, tu m'acceptes comme je suis. Dit-elle prenant une pose à mourir de rire, papillonnant des yeux, et souriant d'une manière vampirique (ce mot existe ?, surement).

Harry en était sur maintenant, il adorait sa tante et la protégerait contre les vilains méchants de cette méchante histoire.

-Bien sur que je t'accepte Tati. Dit-il lui sautant dans les bras la faisant tomber à terre et lui avec.

-Hé bien Harry cela me fait plaisir que je te fasse autant d'effet….. dit-elle s'esclaffant.

Suite à ses mots Harry rougit, d'un air embarrassé et aida sa tante à se relever.

-Désolé Tati.

-Ce n'est pas grave bonhomme^^.

Vernon regarda sa femme ou plutôt son ex femme d'un air dégouté.

-Sale CATIN, INGRATE, MOI QUI T'ES CONSIDERÉE COMME MA FEMME, TU MÉRITES LA MORT, QUAND DUMBLEDOR SAURA SA…..ET IL LE SAURA, MÊME SI JE MEURS ….SALOPE… DÉTACHES MOI, MAINTENANT ET JE TE PERMETTRAIS PEUT ETRE DE ME TOUCHER, DANS MON MAGNANIME.

Pétunia serra les dents, il voulait le castrer ce porc….. Mais avant qu'elle ne puisse réagir, Harry avait déjà donné un coup de pied dans les bijoux de famille de Vernon et lui souriait froidement.

-Alors mon gros, on se fait torturer et on l'ouvre encore. Tu as le visage d'un brûlé, le poids d'un porc, et l'esprit d'un psychopathe et tu espères encore vivre ou oser toucher ma TATI, TU ES PLUS BÊTE QUE JE LE PENSAIS.

Harry sous la colère donna des coups répétés dans les bourses de Vernon, à tel point que celui-ci après des hurlements de porc blessé s'évanouit sous les coups de notre héro.

Pétunia avança vers son neveu et mit ses mains sur ses épaules.

-Ton attention est noble Harry, mais arrêtes….ce n'est pas à toi de le torturer, même s'il le mérite mon cœur.

-Mais Tati, il t'a insulté et puis tu l'a bien torturé toi, pourquoi je ne pourrais pas le faire ?? Dit-il les yeux larmoyant.

-Harry tu es trop jeune poussin, laisses-moi préserver un peu de ton innocence, moi je suis une femme horriblement méchante qui peut torturer les vilaines personnes, tu n'es pas un assassin Harry.

Pétunia versait des larmes, non pas par faiblesse, mais parce qu'elle était cruelle et ne valait pas mieux que tout ceux qu'elle avait fait souffrir. Voyant cela Harry arrêta lui-même de pleurer et prit sa tante dans ses bras.

-Tati s'il te plait ne pleures pas, tu n'es ni vile, ni cruelle, ni méchante et moi je ne suis pas trop jeune…..en torturant des gens aussi méchant que ceux là et en les tuant, tu as surement sauvés pleins de gens Tati. En plus tu as sauvé ta famille pleins de fois…..et….tu m'a sauvé en blessant Vernon….non…non…tu n'es pas une vilaine personne, t'es mon héroïne Tati et même si certaines personnes bien pasteurs...

-Penseur Harry^^ pas pasteurs mon cœur….

-Oui…penseurs, c'est ce que j'ai dit…..dises que c'est mal la torture, c'est des idiots…car sa fait trop du bien quand des personnes aussi horribles qu'eux soient torturer…et et… puis…on s'en fiche…que des personnes aussi horribles crèvent…on est dans un monde injuste et on doit faire cela pour instaurer la peur chez l'ennemi et ainsi prévenir les futurs bourreaux qui voudrait faire la même chose avec des personnes gentilles comme TOI…

Harry était en larmes, mais souriant, essayant de réconforter sa Tati.

-OHH Harry, tu as raison…Arf je déteste me montrer faible et pleurer pour rien…. Mais tu es exceptionnel mon p'tit bout d'chou….merci. dit-elle souriante en séchant ses larmes et en ébouriffant le petit monstre devant elle.

-De rien Maman….disant cela inconsciemment, serrant de toutes ses forces celle qu'il considérait comme sa mère.

Pétunia sourit de toutes ses dents face au nom que son presque fils venait de lui dire et le serra. Reprenant leurs esprits pétunia se détacha à contre cœur de son « fils ».

-Toutefois, il n'a pas dit que des bêtises cet idiot….Dumbledore va venir, au mieux m'enfermera à Askaban, t'effaceras la mémoire et te prendras sous son aile…

-Je veux pas……..

-Moi non plus mon cœur, c'est pour ca que tu dois mourir et moi aussi…

Harry réfléchissait intensément et dit d'un air espiègle et joyeux.

-Tu veux que l'ont changent d'identités ?? que je prenne mon apparence gagné lors de ma première libération de pouvoir pour ne pas nous faire prendre et au cas où des sortilèges de révélation dévoilent nos métamorphoses parce que ma transformation n'a rien d'un sortilège, mais parce qu'elle est ma vraie apparence ???

Pétunia était bouche bée devant l'afflue de paroles qu'avait sorti son fils « ce gosse est trop intelligent pour son bien, bientôt c'est moi qui devrai écouter ses ordres…..bordel il a 10 ans hihi bon 11 ^^ » Reprenant un air digne et souriant elle pointa d'un air gamin et solennel son fils.(lol elle n'est pas une gamine ma pétunia, c'est juste qu'elle est heureuse de retrouver un membre de sa famille qui la considère comme sa mère^^)

-Tu es trop intelligent mon fils…. Sérieusement, c'est exactement ça^^ mais tu n'as pas tout deviné…. comment je fais moi….

Harry se renfrogna, ayant oublié sa « mère » (je dirais mère et fils sans guillemet maintenant) puis sourit de toutes ses dents.

« Mince, il a trouvé que vais-je faire devant autant d'intelligence dans 10 ans…. » Pensa-t-elle d'un air amusé.

-C'est simple, tu feras comme moi hi hi, si moi je sais me transformer dans ma forme originale, ben toi aussi ...

Pétunia sourit à son fils, répondant ainsi à son fils sur la nature de la véracité de ses paroles.

-Maintenant que nous avons réglé ça et puisque tu m'as bien fait comprendre que tu étais assez grand pour faire de la magie noir……..je vais t'apprendre la Nécromancie^^

Harry sauta de joie après que sa tante ai dit ces mots et rayonnait d'appréhension face à sa première leçon de magie.

Pétunia sourit face à la joie qui entourait son fils, mais elle déchanta très vite en repensant qu'il fallait deux personne aux débuts pour montrer à son fils comment faire le rituel et hélas elle n'avait plus de pouvoirs.

-Quesque qui ahhhh. Dit Harry voyant que sa mère n'était pas aussi joyeuse qu'à l'instant.

-Harry…tu sais que je n'ai plus de pouvoir magique…et je n'ai donc plus la possibilité de pou….

Harry d'abord inquiet rigola à pleines dents faisant déconcerter Pétunia ...

-Harry…

-Ben maman…si je suis si puissant magiquement, pourquoi tu ne me mords pas sans me tuer,……

Pétunia se stupéfia sur place et regarda son précieux fils d'un air largué….

« Mon fils est un dieu et moi je suis présentement…….stupide »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donahon




MessageSujet: Re: fanfiction   Mer 24 Fév - 22:24

Chapitre4:

Pétunia se retourna lentement vers son fils comme si il y avait un monstre terrifiant derrière elle, mais son visage ne reflétait pas la peur, il reflétait une certaine joie…. Joie d'avoir un fils aussi lucide.

-Tu as raison Harry, bon je me lance^^ sa ne devrait pas faire mal…mais tu te videras de tes forces magiques donc…près pour 2 jours de coma ??

-MMmmm s'il le faut. Dit-il d'un air faussement las, mais au fond …amusé.

S'approchant de son fils tranquillement pour le mordre et ainsi retrouver son pouvoir, elle ne vit pas cette douleur lancinante se propager dans tout son corps, qu'elle tombait à genou et ne vis pas non plus le sang couler de sa plaie recousue. Sa vue était brouillée et ses forces l'abandonnaint elle aussi.

« Je suis stupide »

Harry alla vers sa mère de substitution d'un pas précipité, voir sa môman dans cette état lui fit couler une larme, mais il devait se reprendre « je dois me reprendre » (oui je viens de le dire )

Se calmant, il ramena la tête de sa mère dans le creux de son cou et lui dit presque en criant de désespoir face au sang coulant de plus en plus abondamment de la plaie maintenant béante et décousue. « Fichu fil à recoudre à deux balles »

-MAMAN …..mord moi. Vite, vas- y

Mais pétunia ne l'entendait pas…… sa voix pour elle n'était que des marmonnements, face aux limbes de l'éternité qui prenait de plus en plus de place dans son esprit tourmenté.

Harry était au bord du gouffre, voir sa tante périr à petit feu dans ses bras sans qu'il ne puisse rien faire, lui faisait atrocement mal. Mais dans un éclair de lucidité dont il ne saura jamais d'où cela lui aurai était donnait d'avoir, il colla le front de sa tante contre le sien et pensa très fort.

« MAMAN……..mord moi, MAMAN mord moi…….. VAS-y…………………. » (no comment)

Esprit de pétpét*** Esprit de pétpét**** Esprit de pétpét**** Esprit de pétpét**** Esprit de pétpét

Pétunia était seul dans ce néant. Elle sentait que sa fin était proche et qu'elle était dans son esprit. Voir que la grande Pétunia Evans, reine du clan Evans, docteur en magie noire et ennemie de tous les faibles aux cœurs noirs, allait mourir était vraiment une honte pensa-t-elle, surtout qu'un pauvre sorcier pas plus fort qu'un cracmol pouvait se guérir d'une plaie, aussi grande soit-elle. Mais sa plus grande honte, était d'abandonné son nouveau fils…Harry, sa plus grande joie, sa plus grande fierté et elle allait l'abandonner face à ce monde trop sombre pour lui.

Pétunia toujours dans ses sombres pensées, ne vit pas l'éblouissante lumière se propager. Mais quand une voix résonna dans la sombre caverne (son esprit), elle ne pouvait que l'écouter et verser des larmes…..c'était son Harry.

Harry ne sentait plus le cœur de sa tante… était-ce la fin ?? En tout cas, pas pour c'est deux là car la magie en avait décidé autrement.

Sous les appels de son fils, pétunia avait mordu dans le cou de son fils et avait retrouvé ses force et son pouvoir, elle était guérie. Alors pourquoi n'avait-il pas sentit le cœur de sa tante ?? Et bien, tout simplement parce que notre jeune héros était évanoui et reposait à présent dans les bras de sa mère. (Désolé pas de grande aura magique ou tempête de pouvoirs pour notre pétpéte redevenue sorcière^^)

Chambre de Pétuni , maison Dursley, 2 jour plus tard, 11h.

Harry, pour la deuxième fois était allongé sur le lit de sa mère et sa tête lui faisait atrocement mal. Se rappelant des derniers événements il sourit de soulagement, sa mère était saine et sauve.

« Décidemment, le destin m'aime^^enfin…..assez pour me laisser un semblant de famille »

Soufflant une dernière fois de soulagement, il descendit en bas .Arrivant dans la cuisine, il vit un copieux déjeuner l'attendre et une Pétunia souriante, habillée d'une blouse de cuisine, ainsi qu'une toque.

-Mon héros. Harry rougis à ces mots. Je me demandais ce qu'aimerait mon fils comme petit déjeuner pour nos « retrouvailles » alors je me suis dis, « pétpét…voyons, si tu ne connais pas ses goûts, prépare tout ce qu'un petit déjeuner peut comporter et voila^^ alors… à droite il a un pancake, bacon, œuf sur le plat, pain perdu. A gauche….. café, thé, jus d'orange, jus multi fruits, croissant, pain au chocolat et autres viennoiseries, cornflake. En haut….. pain blanc, gris, au raisin sec…..etc.… et en dessous, toutes les confitures et pâte à tartiner, possible…

Pétunia avait un air enchanté face à la mine stupéfaite de son fils et avait beaucoup travaillé pour essayer de le surprendre, lui qui n'allait surement bientôt, ne plus être surpris pas grand-chose.

Harry d'abord stupéfait, prit un air faussement capricieux et bougonneur, imitant un peu l'air de Dudley.

-Et au milieu Môman, tu as oublié mon goûté au milieu de la table…je veux mon goûté au milieuuuu…Mômannnn.

Pétunia grimaça à l'imitation d'Harry envers son ancien fils, il l'imitait très bien, mais reprit très vite son air satisfait et tendit sa main vers le centre de la table allongé magiquement.

-Je n'avais pas oublié Harrynouchet. Harry grimaça au surnom de sa chère mère. regarde et admire ton premier cours de métamorphose.

Concentrant son flux magique vers sa main droite un peu rouillée en 11 ans, elle psalmodia pour qu'Harry retienne le sort, quand il aura une baguette.

-Cordisto . Un gigantesque gâteau au chocolat avec double couche de chantilly apparu sur le centre de la table. Harry était vraiment impressionné, imaginant à quel point cela devait être dur de faire apparaitre un gâteau magiquement à partir de l'imagination et de la magie et en plus sans baguette. Vois tu Harry, tu n'es magiquement pas encore capable de faire de la magie sans baguette car tes flux magique sont irrigués, par contre tu peux essayer de faire ce sort d'apparition très complexe qui est je crois, de niveau Aspic quand tu auras une baguette. (Harry connais le système de Poudlard par la visite de Dumby, que je vais peut être mettre en flash back, s'il y à demande, même si je n'en vois pas l utilité) Le but de ce sort d'apparition, principalement utilisé pour faire apparaitre des vivres comme tu l'a vu et tout simplement de survivre. Vers 1441 le vieux Geoffrey Géladalle à perdu sa pauvre fille morte de faim dans une expédition en forêt et depuis le vieux bougre à consacrer sa vie pour ce sort, qui au fil des siècles a sauvé des millions de vies, mais dont l'histoire a été hélas oublié de tous. Pétunia soupira. Harry, tu dois très bien exercer ce sort, il te sera très utile au moindre problème et c'est pour ça que tu dois assidument le travailler, il te sera très utile au fils de tes aventures, c'est entre autre grâce à ce sort, que j'ai pu sauver ma vie et celle de ta mère, comprends tu ??

Oh oui, Harry avait comprit et prenait l'avertissement très au sérieux et travaillerait sans relâche sur ce sort, il ne voulait pas décevoir sa mère. Il hocha d'acquiescement, ce qui fit sourire celle-ci de plaisir, étant heureuse de l'écoute que lui portait son Harry.

-Bien, pour tout t'avouer, je considère bien plus intéressant l'histoire de cet homme elle en rosissant par le souvenir, ce qui fit sourire notre héros. Que du massacre gobelin en cours d'histoire que notre cher ministère impose aux pauvres étudiants, pour ne pas que ceux-ci apprenne les héros méconnus qui ont forgés le monde d'aujourd'hui…ahhhh l'histoire est trop sous estimée, et c'est pour cela que je te ferais lire…… « les plus grands Hommes du monde magique et moldu. » écrit tout simplement…par moi hihi, je dois bien faire de la pub pour mon nouveau livre sous ma nouvelle identité…….mon premier lecteur adoré^^.

Harry avait très bien comprit derrière les paroles de sa mère de substitution, que le ministère contrôlait Poudlard et son programme, mais ne saura que plus tard, grâce aux livres que sa mère lui donnera, que c'était par les membres du conseil de Poudlard que le ministère contrôlé celui-ci malgré le contrat qui certifiait que Poudlard, exemptait de toute autorité ministérielle, ainsi que son directeur…. (Le Ministère n'est pas incompétent dans ma fic^^ il est aussi machiavélique que Voldy et Dumby, vous verrez)

-Okey. Je vais le lire avec plaisir, j'adore l'histoire et je te dirais si c'est bien maman.

Harry sourit avec plaisir quand sa mère lui donna son livre et lu le nom qui était dessus « écrit par Lyse Deathbloody » cela sonnait bien.

-Je peux m'appeler Kaleb Deathbloody ??j'ai toujours voulu m'appeler comme ça depuis que j'ai vu un film sur des sorciers^^.

Voyant son fils avec autant de joie, elle ne put lui refuser ça, elle avait bien choisit son prénom et son nom en rapport à ses aventures, alors comment oserait-elle refuser cela à son fils.(note : ce nom est peut être à connotation magrébine, mais c'est Américain^^si je dis pas de connerie^^)

-Bien sur^^après tout Kaleb Deathbloody c'est pas mal. Harry sourit, il était heureux et profitait un peu de ses moments, certes insignifiants aux premiers abords, mais quand même inoubliable avec sa mère. Ahh oui Harry… pour revenir au sort, la règle d'or, c'est l'imagination et la concentration, d'ailleurs…c'est la règle universelle de toute magie…n'oublies pas, concentration, imagination.

-Okey maman. Harry rougis. Désolé, mais j'ai pas très faim, je pourrais prendre un morceau de gâteau et un verre de limonade et aller dans ma cha…..mon escalier pour lire ??

Pétunia vit le malaise de son fils et se traita d'idiote pour avoir oublié l'escalier.

-Tu peux lire dans ma chambre Harry et descend à 15h dans la cave, je vais t'apprendre ta première leçon de nécromancie.

-Cool je vais apprendre quoi ?? dit-il fou de joie.

-Attend que je réfléchis, sa s'intitulera, « Comment dépecer sa victime et en faire une marionnette ainsi qu'un esclave dévoué »

Harry sourit.

-Maman, il n'y a plus de surprise si tu dis l'intituler du cours comme ça, hihi si tu avais été plus mystérieuse okey, mais….là, pas difficile. Continua-t-il en rigolant, montant les escaliers avec son morceau de gâteau et sa limonade, pour lire le livre de pétunia dans la chambre de sa mère sans entendre les derniers murmures de sa mère pour le début de la journée.

-Je n'aime pas les surprises. Levant son bras elle fit disparaitre la nourriture sur la table d'un « evanesco maxima»

Chambre de pétunia 14h55.

Harry reposa le livre sur le chevet de la chambre de sa mère à côté d'un bouquin de Vernon intitulé « comment compresser et tuer un ennemi, rien qu'avec la tête » de Conan Leboeuf.

Harry était heureux que sa mère ait bien voulu lu offrir ce livre qu'il savait unique, regorgeant de connaissance sur les grands hommes de l'Histoire. Il réussit en 4h à lire la moitié du livre ( pfff 2000 pages le ouf et sans magie, je comprend pourquoi Pétpét n'a pas voulu lui donner un sort de mémorisation, ce qui est favorable dû au perte de mémoire à long terme Very Happy) et découvrit avec un intérêt quasi morbide les tactiques à faire et à ne pas faire en cas de danger, ainsi que quelques sorts de survis, comme comment changer une statue de dragon en dragon pour 10 minutes et selon la puissance engagée dans le sort, ainsi qu'un sort pour changer un tapis en tapis volant ou encore un sort pour créer un petit jet d'eau et de feu, rien de bien méchant au premier abord, mais qui peut sauver une vie, le plus utile et le plus compliquer qu'il appris(en théorie, bien entendu) vers le milieu du livre était le sort pour effacer ses traces magique laissé par l'aura, sa mère avait précisé dans le livre que celui qui l'avais inventé était un langue de plomb poursuivis par le ministère en tant que fugitif pour avoir aidé un clan très puissant surnommé« les immortels » à sauver 187 loups-garous innocents près à mourir sous la jauge du ministère devant 2000 sorciers sur un échafaud surmonté d'une guillotine à lame émoussée.

Il avait au prix de sa vie lancé son sort anti-aura sur ce mystérieux clan ainsi que sur les loups garous et avait réussi à tuer 10 gardes du ministère surentrainés avant d'être exécuter la minute même après sa capture, devant les 2000 sorciers mécontent de la fuite des prisonniers et du manque de spectacle. « Horrible mort, mais tout de même héroïque » Il s'appelait Bartolomé Wesley, un homme riche et mort pauvre, volé par le ministère pour dédommagement, laissant une famille nombreuse et sans le sous derrière lui, mais néanmoins sang-pur.

Sortant de ses pensées, il quitta la chambre et rejoignait sa mère dans la cave pour le rendez vous de 15h comme promis.

Arrivée au rendez vous, il regarda curieusement le nouvelle aménagement de la cave. (Pour des raisons tout à fait honorable, ceux qui ne veulent pas assister à ses futures scènes choc peuvent passer là mort de Vernon et Dudley pour aller à la suite moins déplaisante du rituel nécromancien, merci la scène de torture, sera mis en gras)

Devant lui s'étaler une cave gigantesque agrandis magiquement, où deux hôtels sacrificiels aux inscriptions runiques incompréhensibles pour l instant était présentés à chaque extrémité des bords en pierre. Des piliers en pierre bleu trônaient à chaque appuie du plafond s'étendant à perte de vue dans un épais brouillard magiquement créé. Le sol était en marbre bleu nuit presque ébène,

Autour des deux hôtels, se dessinait dans le marbre un pentacle à 5 branches dont chaque bout rejoignait les rectangles de pierre par leur milieu pour ainsi laisser un conduit vers le centre du cercle, formant un bassin aux inscriptions latine «fieri io is factus sum servus i m » , pouvant contenir deux personnes.

Sur les deux pierres, se trouvaient leurs anciens bourreaux toujours aussi dénudés et luisant dans leur propre peur, maintenant attachés à des liens incrustés par magie dans la pierre.

Tous deux muets, ils ne firent aucun commentaire à par des gémissements terrifiés, écarquillant les yeux de terreur face à ce que leurs anciennes victimes allez leur faire endurer, faisant ressortir par leur visage fondu, un liquide jaunâtre au niveau de la muqueuse nasale.

Priant pour pouvoir s'échapper de leur fin imminente, ils essayèrent en vain de s'échapper et reçurent, tout deux un sort de stupéfixion, mais l'on pouvait très bien voir par leurs yeux, que malgré le sort, ils pouvaient encore être conscient de ce qui les entourait et du sort qu'il leur sera fait.

Harry approchait de sa mère, les mains dans les poches tout en sifflant face au superbe décor.

-Joli la déco maman, c'est pour le rituel ? ou pour provoquer la peur chez les victimes. Demanda t'il interrogateur.

Pétunia se retourna vers son fils avec un sourire sadique.

-Eh bien… les deux, tu imagines très bien, que pour apparaitre un endroit comme celui là il faut être très puissant magiquement et si je l'avais fais pas convocation, je serais déjà évanouis par l'effort, alors j'ai fais plus simple^^ devine ??

Harry prit un air songeur et se remémora une page du livre que sa mère lui a donné.

-Je ne suis pas sur, mais j'ai lu à un moment dans ton livre, qui au passage et fantastique. Pétunia rougit. Que Mr Octave Jamlejeu un jour c'était retrouvé perdu dans un tombeau en Papouasie et ayant pour seule occupation des cadavres en décompositions avec qui jouer au dés et aux osselets, eu l'idée d'inventer un sort en 15 années d'enfermement qui avait pour but d'invoquer un lieu déjà visité grâce à l'aide d'inscription runique complexe qui liait le lieu à l'âme de l'invocateur et puisqu'il y a des inscriptions semblables partout autour de nous…..

Pétunia était un peu surprise de l'avancé de son fils dans le bouquin qu'elle lui avait donné, 2000 pages en 4h sans rien n'oublié, c'est impressionnant….

-Tu as parfaitement raison, je vais commencer à en prendre l'habitude^^.Harry s'embarrassa à ces mots, se grattant la tête en rougissant légèrement. Pour revenir au rituel, je vais t'expliquer chaque élément pour qu'il soit réalisé sans aucun accroc, dans l'année je te donnerai des cours de runes pour que tu puisses reproduire cette endroit sans effort, mais pour l'instant, j'assisterais à chacun de tes rituels. Pétunia fit apparaitre un simple couteau à la lame jaune fluorescent. Il a l'air simple, mais c'est un couteau en orichalque, certains moldus considèrent ce minerai lunaire comme une légende aux propriétés identiques à la pierre philosophale, ce qui est évidemment incorrecte. L'orichalque est utilisé pour beaucoup de potion avancée, mais très peu de sorcier à ma connaissance sait qu'une lame en orichalque permet lors de rituel à modeler et utiliser son esprit pour diverses choses et c'est pour ça que ce minerai est dit lunaire car la Lune est la représentation physique de L'esprit… Aujourd'hui, tu vas d'abord te couper la main avec la dague et verser un peu de ton sang dans la bassine en prononçant les mots « fieri io is factus sum dominus i m » ce qui signifie devenir maitre, tu t'en doute, je vais t'apprendre cette langue qui te seras bien utile pour la compréhension de certains sortilèges et rituels. Ensuite….le plus éprouvant, hélas je ne pourrai le faire à ta place Harry, tu devras tuer nos « amis » après avoir brisé chaque orteils et chaque doigts, sa peut paraître bizarre, mais sans ça, l'esprit de la victime ne te servira pas, il s'enfuira dans le monde des morts. Harry hocha de détermination, se qui provoqua cher pétunia un sentiment de fierté pour son cher fils qui n'avait déjà pas froid aux yeux a 11ans pour son 1er meurtre volontaire. Ce n'est pas fini…..hélas, le plus dégoutant est à venir cher fils. Tu devras ensuite les dépecer de leur peau et les jeter dans la bassine. Harry déglutit, tuer était une chose, dépecer quelqu'un en été une autre et espérer avoir le cœur à enlever la peau d'un homme, aussi cruel soit-il. Heureusement ce sera terminer pour toi, leur propre sang coulera dans le conduit alimentant le pentacle par leur flux vitale et tombera dans la bassine avec leur peau et ton sang, ce qui te liera à eux et ils deviendront tes esclaves, c'est ce qui fait d'ailleurs écrit sur la bassine »devenir esclave » et pour fini un pentacle apparaitra sur ton front avec deux branches, ce qui signifie, combien d'esclaves tu possède …enfin sa on verra après. Harry sourit timidement et Pétunia le serra dans ses bras. Courage Harry, je suis sure que tu ne me décevras pas…ah oui, retiens qu'un esclave, ne peut être libérer, et dois toujours avoir un lien étroit envers le nécromant. Puisque ils sont de ton sang, ils doivent mourir dans leur sang, mais si un jour tu arrive à rendre esclave Voldemort….(lui qui voulait être immortel sa sera amusant,) et bien tu devras le tuer par l'esprit…mais je t'apprendrais les bases de l'occlumencie et de la ligimencie plus tard mon cœur, il est beaucoup trop tôt pour ça…..tu dois d'abord apprendre et réfléchir comme quelqu'un de normal et non aidé par une quelconque magie mon cœur.

Harry ne comprenait pas tout ce que sa mère lui disait, mais retenu chaque mots qu'elle prononça et les gravas dans son esprit.

(si vous voulez être dedans passé la chanson « tristania de Nightwish » si vous voulez lisait le rituel)

Bon, il est temps de passer aux choses sérieuses.

Sa mère avait raison et lui prit la dague faisait la première partie du rituel indiqué par sa mère.

-fieri io is factus sum dominus i m .Dit il maladroitement en se coupant la main tremblante au dessus du bassin et en rendant la lame a sa tante après avoir vu un socle avec des outils chirurgicaux dessus.

Après avoir était soigné par sa mère d'un « Targeo » il reprit son calme et continua le rituel, s'approchant lentement du socle où se trouvé un maillet ainsi qu'un scalpel en lame elle aussi d'orichalque ce qui était impossible de trouver en commerce.

Harry voyait la terreur dans les yeux de son cousin et de son oncle, après un moment d'hésitation et pour ce convaincre lui-même, repensa aux tabassages de ceux-ci et aux pensées pas très catholique envers lui et sa mère. « Ils méritent leurs sorts… »

Armée d'un sourire hésitant puis sadique aux souvenir de ses passages à tabac provoqués par eux.

Il prit le maillet et frappa un par un chaque orteil de son pathétique cousin sous les cris silencieux de celui-ci bloqué par un sortilège de bloclangue,d'incarcération et de stupéfixion, et répéta encore et encore et encore remplaçant des orteils et des doigts potelés par de la chaire ensanglantée laissant paraitre un début d'os et de cartilage cassé par la puissance des coups de son tortionnaire, ainsi qu'une odeur de putréfaction.

Pétunia, voyant que son Bâtard de fils allait s'évanouir, lui jeta des sorts « enervatum » pour le réveiller « de toute façon, avec ce qui vient de lui faire mon chère RyRy, il ne va pas aller bien loin ahahah » pensa-t-elle en rigolant.

Dudley gesticulait de douleur et n'avait plus conscience de la souffrance infligée, ni de grand-chose d'ailleurs.

Harry très vite lassé, prit le scalpel et sectionna de la tête aux pieds d'une précision chirurgicale son cousin, qui mourut quelques minutes plus tard, muscles à nus et baignant dans son sang et recommença la même torture pour son oncle qui avait vomi pendant la torture de son fils sous l'odeur insupportable de la mort.

Harry regardait pour la dernière fois son Oncle muscles à nus et graisses tenant miraculeusement dessus, dont le visage reflétait encore la terreur.

Il était ensanglanté et ressemblait à un envoyé du diable venu exterminé la race humaine en cet instant précis, allant vers la bassine irradient de pouvoirs alimenté par le sang de ses victimes à présent morte, il regardait sa tante avec tristesse et lui dit d'une voix mélancolique.

-Maman…après ce que nous leurs avons fait et surtout ce que je leur ai fais, je crois que ne les détestes plus, je n'ai plus de haine envers eux maman….

Harry pleurait à présent et après avoir fait disparaitre le sang sur son fils, pétunia serra son fils dans ses bras.

-Harry, tu as raison, nous ne méritons plus de les détester, ils ont été punis d'une manière la plus atroce qui soit et cela mérite le pardon. A jamais ils seront tes esclaves Harry.

Pétunia posa une main sur le front de son fils et fit apparaitre un pentacle noir à deux branches, représentant le plus noir des rituels nécromants….et heureusement, inconnu de tous. Regardant dans les yeux de son fils elle prit une décision.

-Kaleb…partons…

Pétunia d'un mouvement de main fit disparaitre le lieu sacrificiel avec les corps de son époux et de son ancien fils, transforma 3 pierres en leurs double à l'aide d'un sort protéiforme et retourna dans la cuisine, ouvrant les gaz à fond et allumant une bougie sur la table à manger près du bec à l'aide d'une allumette.

Effaçant tout aura magique du lieu, ainsi que l utilisations de sorts et de transplanage, Pétunia prit la précaution de lancer un puissant sort « d'anti disparition » sur les métamorphose corporelles, pour ne pas se faire suivre ou repérer et disparut elle et Harry en transplant de la petite maison avant que celle-ci n'explose dans la noirceur de la nuit ( Very Happy)

On ne put voir avant qu'elle n'explose, qu'une jeune femme magnifique aux yeux émeraude, au long cheveu noir et à la peau blanchâtre, portant son sosie masculin de 11 ans aux yeux ébène et dont le front était ornait d'un pentacle à deux branches.

Pétunia Dursley, Harry Potter, Vernon Dursley et Dudley Dursley, étaient officiellement morts ce jour là, périssant tragiquement dans les flammes, causé par une fuite de gaz….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donahon




MessageSujet: Re: fanfiction   Mer 24 Fév - 22:25

si vous aimez je mettrai la suite...(désolé des fautes de frappe et d'orthographe.....la flemme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicKilo




MessageSujet: Re: fanfiction   Jeu 25 Fév - 0:25

Oh mon dieu c'est lonnnnnnnnnnnnnnnnngggggggggg
bon j'ai lue le chapitre 1 et ... c'est lonnnnnnnnnnnnnnggggg xD
je lirais la suite demain car c'est lonnnnnnnnnnnnngggg



FORCE NOIR \o/ Euh force noir on te voie pas =/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donahon




MessageSujet: Re: fanfiction   Jeu 25 Fév - 2:11

^^je sais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fanfiction   Aujourd'hui à 3:31

Revenir en haut Aller en bas
 
fanfiction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] Dragon Ball Terra: the time out of the space.
» [Fanfiction ] L'ombre des Obsidiennes...
» [Fan-Fiction] La Civilisation Xalean: Tome 1
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"
» [Fan-Fiction] Dener, héros jusqu'au bout ! Chapitre 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan FUED :: Coin Loisir-
Sauter vers: